Votre Portrait Astrologique

Portrait Natif des Gémeaux

À cause de la totale dualité du signe, Gémeaux est à employer au pluriel en toutes circonstances. Les Gémeaux se veulent être des êtres cérébraux, empreints de gaieté et d'insouciance, à un point tel que beaucoup d'entre eux, au sortir de l'adolescence, entrent à reculons dans l'âge adulte. D'ailleurs les gémeaux ont tendance à bouder ce que leur disent les adultes. Les Gémeaux sont curieux de nature, ils ont une vraie envie d'aller à la rencontre des autres, de découvrir de nouvelles expériences, ce qui apporte de l'eau au moulin de leur caractère souvent intrépide. La routine n'est pas faite pour eux, d'où cette propension à papillonner d'un sujet à un autre, d'une aventure à une autre, qu'elle soit amoureuse ou non. Leur soif de liberté les force à voyager, à aller voir au-delà de l'horizon si l'herbe ne serait pas plus verte. Les gémeaux, qui s'agitent beaucoup et parfois ne brassent que de l'air ou des idées reçues, ne comprennent pas l'inertie caractéristique du Taureau.

Ce besoin de sans cesse s'intéresser à ce qui est nouveau, cette quête d'apprendre ont leur revers de médaille : les Gémeaux ont du mal à se concentrer tant ils sont tentés de passer à un autre sujet d'intérêt. Les Gémeaux jouissent d'une grande faculté d'adaptabilité, au moins est-ce l'image qu'ils offrent. Qu'ils s'agissent des gens ou des situations, rien ne les effraie, ils s'en accommodent. Ils sont souvent bien acceptés, surtout pour leur capacité à savoir mettre de l'ambiance et amuser la galerie. On dit d'eux qu'ils sont assez superficiels et que leur papillonnage ne les incite pas à s'attacher aux autres sur de longues périodes. Les Gémeaux préfèrent l'art de la séduction à l'enracinement d'une relation entre deux êtres. C'est tellement plus drôle ! Ils trouvent leur épanouissement dans la fantaisie, détachés qu'ils sont du matérialisme qui nous gouverne. Pour eux, savoir s'arrêter pour fonder une famille requiert un effort surhumain, car leur plaisir est ailleurs et la vie de couple est synonyme de négation de la notion de liberté, une denrée qui leur est chère.

Là où le bat blesse, c'est à cause de cette difficulté chronique à aller au fond des choses et des rapports avec les autres. C'est très souvent au-dessus des forces des gémeaux. Si le quotidien leur paraît fade, les Gémeaux n'hésitent pas à le repeindre avec leurs propres couleurs empreintes de poésie, quitte, en dernier recours, à le barbouiller de mensonges ou à le noyer sous un flot de paroles. On les dit doués pour la chose écrite et nombre d'entre eux en font leur métier.

Les plus et les moins

Très adaptables, grâce à leurs facilités d'élocution, la vivacité de leur esprit et leur humour, ils sont recherchés en société, car ils savent divertir. Avec eux on s'ennuie rarement. Ce sont des gens adroits et ingénieux qu'il faut mieux avoir de son côté lorsqu'on est confrontés à un problème.

Leur côté éternel adolescent, associé à une naïveté parfois pathologique, leur manières brasse-bouillon de butineurs incapables de s'ancrer quelque part, une certaine superficialité dans les rapports humains que renforcent leur penchant pour la moquerie et une certaine inconsistance, le fait de beaucoup s'agiter pour obtenir peu de résultats, leurs errances (amoureuses ou professionnelles) en font des gens dont beaucoup se méfient.